Accueil

Peut-on prouver la date à laquelle ont été prises des photos ?

Bonjour,
Mon voisin se permet de stationner de façon abusive devant chez moi mais le soucis est que je ne peux pas faire intervenir la police puisque qu’il s’agit d’une copropriété et le syndic se fiche de mon problème, en effet, à part lui avoir adressé des rappels à l’ordre dont mon voisin se contrecarre, rien de concret n’est fait.
Le truc est que nous avons chacun devant nos maisons l’emplacement pour garer au moins 3 ou 4 voitures, et bien non, mon aimable voisin vient stationner son véhicule régulièrement devant nos fenêtres car il sait que cela me déplait. Vous avez deviné que c’est la guerre froide entre nous…
Pour demander la mise en place d’un panneau d’interdiction de stationner il me faut des preuves de ces abus répétitifs et donc je prends régulièrement des photos panoramique prouvant la situation : lui, garer devant chez moi, et personne sur son bateau ou au parking visiteur à quelques mètres.
Connaissant sa mauvaise fois, il pourrait affirmer que ces photos datent de très longtemps et que maintenant, il ne le fait plus, voilà pourquoi je voudrais pouvoir prouver que mes photos ont bien été prises aux dates indiquées.
Merci de me dire comment procéder si vous avez une idée.

  1. Bonjour parisix

    Selon l’appareil que tu utilises il faut aller dans « Détails »ou « Informations » ou « Propriétés ».

    Tu peux également voir tous les détails de la photo en la mettant sur ton ordinateur. Une fois la photo mise sur ton ordinateur :

    – clic droit sur la photo
    – clique sur « Propriétés »
    – clique sur l’onglet « Détails »

    Et là tu auras :
    – la date et l’heure de prise de vue
    – la marque et le modèle de l’appareil photo (appareil photo, smartphone, tablette)
    et plein d’autres détails sur cette photo (les dimensions de la photo, le temps d’exposition, etc…, etc…)

    Entraide et convivialité
    1. Merci herisson41,

      Mais si j’envoie ces photos par mail en pièces jointes à la mairie, pourront-ils faire de même pour vérifier que les dates indiquées sont bien réelles.
      Si au préalable, je modifie la taille des mes images , les propriétés d’origine seront-elles conservées ?

  2. Bonjour,

    pour me faire l’avocat du diable, les « détails » des photos sont parfaitement modifiables. Le voisin un peu éclairé pourra toujours crier au trucage des informations.
    Une seule solution, très sûre mais coûteuse : l’huissier.

    1. Si le voisin est de mauvaise foi et qu’il prétend que les photos sont plus anciennes, dans ce cas il ne devrait plus se garer à cet endroit pour prouver, lui, qu’il est de bonne foi. Donc parisix serait gagnant, son voisin ne se garerait plus sous ses fenêtres.

      Entraide et convivialité
  3. A mon avis, il faut les envoyer sans les retoucher. Là, la personne, qui les reçoit, aura les mêmes détails.

    Pas sûr que les propriétés d’origine soient conservées si tu les réduits.

    Attention conserve bien l’original. Travaille sur une copie pour réduire la taille.

    Tu peux toujours faire un essai en envoyant à une de tes autres boites aux lettres une photo dont tu auras modifié la taille. Si tu n’as qu’une boîte aux lettres, crées-t’en une nouvelle boîte pour l’occasion.

    Entraide et convivialité
      1. Tu as raison Fred, si on réduit la photo les détails sont inchangés. J’ai fait le test en réduisant une photo de moitié, j’ai bien retrouvé tous les détails de la photo en cliquant sur « Propriétés>Détails ». Par contre, en visualisant la photo il n’est plus possible de l’agrandir à sa taille réelle et certains détails sur la photo elle-même risquent d’être moins lisibles tel le numéro d’immatriculation du véhicule par exemple.

        Entraide et convivialité
          1. Pour qu’elles soient classées par ordre chronologique, il faut inscrire la date sous la forme « année-mois-jour »
            – 2015-02-15,
            – 2015-03-31,
            – 2015-04-10.

            Maintenant si tu préfères les nommer :
            – 15fev2015,
            – 31mars2015,
            – 10avril2015
            parce que tu trouves que c’est plus parlant, tu les classes par date et ensuite tu fais précéder chaque date par 01, 02, 03, etc… comme ceci :
            – 01-15fev2015,
            – 02-31mars2015,
            – 03-10avril2015 etc… .

            En mettant 01,02,03…. plutôt que de mettre 1,2,3 etc…cela te permet de les conserver par ordre chronologique même si tu as + de 9 photos à renommer, sinon les 10ème, 11ème à 19ème, viendraient se placer après la 1ère et non après la 9ème, la 20ème après la 2ème, etc… On aurait
            – 1
            – 10
            – 11
            ……..
            – 19
            – 2
            – 20
            et tes photos ne seraient plus par ordre chronologique

            Edité le 20 June 2015 à 22:26
            Entraide et convivialité
  4. Bonjour,

    Quelques questions a vous poser est :
    1) Qui est le réel propriétaire de ces places de parkings qui se trouvent devant votre propriété en copropriété ?
    2) Avez-vous les actes de propriétés de ces places de parkings (Lots) ?
    3) En copropriété les places sont soient individuelles et privées soient communes à toutes la copropriété et chacun des copropriétaires peut stationner sa voiture là ou il le souhaite même sur les places qui sont devant chez vous si bon lui semble.
    4) Avez-vous lu en totalité le règlement de copropriété de votre copropriété ; c’est lui qui définit ce qui est commun et ce qui est privé dans votre copropriété.

    4) Si vous êtes le réel propriétaire de ces places de parking, il faut à mon avis :

    4.1) Tenter de discuter calmement avec votre voisin lorsqu’il aura stationné sa voiture sur l’une de vos places de parkings. Personnellement, je m’organiserais pour que la scène soit filmée sous divers angles. Même si ce n’est pas très légal ; s’il y a violence verbale et/ou physique ce sera des preuves à apporter à la Police, Gendarmerie et au tribunal.
    Les caméras doivent être posées sur pied et si possible en hauteur (fenêtre du premier étage) pour plus de sécurité pour le matériel.

    4.2) Il ne faut surtout pas élever la voix, cela ne sert à rien, sauf à empirer les choses,

    4.3) Si votre voisin ne veut rien entendre vous devez demander à votre Syndic d’intervenir,
    4.3a) Oralement,
    4.3b) Vous devez confirmer votre demande orale par Courriel (e-mail) au minimum,
    4.3c) Si votre Syndic ne fait rien, vous devez lui envoyer une lettre recommandée avec Avis de Réception,
    4.3d) Dans le cas ou votre Syndic ne bouge toujours pas vous devez préparer une question à leur envoyer en lettre recommandée avec Avis de Réception afin que celle-ci soit posée par écrit (à l’ordre du jour) lors de votre prochaine Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de copropriété,

    5) Vous pouvez aussi aller déposer une plainte auprès de la Police et/ou la Gendarmerie qui gère votre commune contre votre voisin en apportant toutes les preuves,

    6) Si votre Syndic ne vous convient pas, il vous faut trouver d’autres Syndics intéressés par votre immeuble et leur demander de vous réaliser des devis que vous ferez mettre à l’ordre du jour de la prochaine AGO de votre copropriété. C’est votre droit (Mise en concurrence de plusieurs projets de contrat de syndic _ Article 21 · Loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis Modifié par LOI n°2014-366 du 24 mars 2014 – art. 55 (V)).

    7) Connaissez-vous l’ADIL (Agence Départementale pour l’Information sur le Logement) ?
    7.1) Dans chaque département il y-a une ADIL ; ils ont des juristes. Vous devez leur exposer votre problème très clairement en leur joignant en .pdf vos titres de propriété et le règlement complet de copropriété ; ils vous diront ensuite comment agir. C’est GRATUIT, payé par vos impôts.
    7.1a) L’ADIL peut-être contactée :
    * Par courriel (courrier électronique) c’est le mieux, (Les écris restent, les paroles s’envolent)
    * Par téléphone,
    * En prenant rendez-vous avec eux dans leur bureau,
    Leurs réponses se terminent toujours par :  » i Cette réponse vous est fournie à titre d’information en fonction des faits tels que vous nous les avez présentés, sous réserve de l’appréciation souveraine des juges du fond et des administrations compétentes. « . Mais elles sont généralement de bonnes qualité.

    Donnez-nous des nouvelles, la suite nous intéresse.

    Cordialement

    Dom.

    1. Bonjour Dom,

      Pour information j’habite dans le Lot et Garonne dans un lotissement de pavillons en copropriété au niveau des voies de circulation.
      L’affaire date et n’est pas près de se régler et malgré toute ma bonne volonté, cela tourne au conflit de voisinage. J’ai l’impression malgré moi d’être au milieu d’enfantillages mais je ne veux pas lâcher pour le bien être de vie de ma famille.
      Des conciliateurs ont déjà tenté de raisonner mon voisin, même un conciliateur de justice, en vain…
      Le syndic a juste envoyé un courrier à mon cher voisin pour le prier de garer sa ou ses voitures devant son domicile ou au parking réservé à cet effet. Bien entendu, cette lettre n’a pas été entendue et le syndic n’a plus rien fait malgré mes relance.

      J’ai tenté de demander le changement de syndic, mais à part cela, il fait son travail et personne ou peu sont tentés de changer.
      Devant chez moi, c’est une place réservée au manœuvres des véhicules puisque voie sans issue et fait actuellement partie des parties communes de la copropriété. Le maire avait constaté les abus de mon voisin et avait fait installer un panneau d’interdiction de stationner, il a duré 3 mois et tout était alors parfait mais puisqu’il s’agissait d’une copropriété, mon voisin s’est plaint que ce panneau avait été placé de façon non règlementaire puisque suivi d’aucun arrêté. Pourtant, le président du conseil syndical, le syndic et la mairie étaient d’accord. Conclusion, le panneau a du être retiré…
      J’ai aussi tenté de faire appel à la police pour leur faire constater ces abus mais idem, ils affirment ne pas pouvoir verbaliser puisque copropriété.

      Les relations entre mon voisin et moi restent très froides et malgré mes tentatives de discuter de façon posée et expliquant que cet endroit n’était pas un lieu de stationnement, que cela me gêne de voir juste devant mes fenêtres des véhicules stationnés alors que c’est un pavillon de plain pied avec vue sur ce qui s’avère être à la base une jolie place, qu’il a la possibilité de garer ses voitures ou celles de ses visiteurs devant chez lui ou au parking, que tous les autres voisins respectent cela. Il ne fait que rétorquer que cet emplacement ne m’appartient pas, qu’il s’agit de parties communes, et qu’il continuera à faire comme bon il lui semble. Résultat, c’est la guerre, j’avoue être contraint souvent de garer là mes voitures pour éviter qu’il ne s’y gare car si c’est pour avoir la vue sur des voitures, autant que ce soit les miennes.

      La je suis en mode serein, je me gare de nouveau sur mon bateau et chaque jour je prends des photos pour démontrer ses provocation.

      Pour information, j’ai déjà fait intervenir un huissier qui m’a donner raison. Il n’a pas voulu me facturer et en tant que personne assermentée, il a été frapper à la porte de mon voisin pour le prier de déplacer son véhicule et de stopper son manège. L’affaire s’est calmée suite à cela pendant une semaine puis mon voisin a repris de plus belle. Cela m’avait pourtant arrangé car le tarif de l’huissier était de 300€.

      Me reste l’ADIL que je ne connaissais pas et je t’en remercie, je pense que je vais tenter cette possibilité pour voir quelles sont les solutions.

      Je ne veux pas me positionner en personne angélique, mais je suis loin d’être un mauvais voisin, je suis d’ailleurs apprécié généralement pour ma bonne humeur et mon altruisme. Je n’hésite pas donner un coup de main à ceux qui en ont besoin. J’ai été un certain temps membre du conseil syndical de 2 copropriétés et président quelques années, tout cela bénévolement pour le bien de la communauté, prenant sur mes congés et mon temps pour régler certaines affaires. Cette situation me mine et je pense que la vie serait bien meilleure si chacun pouvait faire un effort et respecter l’autre. Nous ne sommes pas obliger de nous dire boujour ou de nous serrer la main mais au moins vivre comme des personnes civilisées.

      Qui êtes vous Dom ? Votre dernière phrase m’interpelle « Donnez-nous des nouvelles, la suite nous intéresse. »

      Bon dimanche

      1. Bonjour Parisix,

        Vous nous avez bien éclairé, sur la situation que vous vivez dans votre dernier message.
        Si cet emplacement ou il se stationne n’est pas un emplacement de Parking et que cet endroit appartient à la copropriété ; il faut demander au Syndicat de Copropriété de poser le même panneau que la Mairie avait posé. Pour cela vous devez faire établir au minimum trois devis par trois entreprises différentes spécialisées dans les panneaux routiers et demander à votre syndic de mettre ce point à l’ordre du jour de la prochaine Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de votre copropriété par lettre recommandée avec avis de réception.
        Vous pouvez demander au Directeur du service voirie de votre ville quelques coordonnées de fabricants de panneaux.

        S’il vous mine le moral ; c’est donc la guerre.
        Il faut à mon avis essayer de discuter au moins une dernière fois avec votre voisin en lui demandant clairement pourquoi il a envie de vous embêter ?
        Il a sûrement aussi une épouse et des enfants adolescents et/ou majeurs avec qui vous pourriez discuter et qui pourraient vous aider à le résonner.

        Fêtez-vous la  » Fête des voisins  » dans votre immeuble ?
        Cela pourrait être une occasion de discuter avec lui. Si vous êtes bien certain qu’il n’a pas  » le vin méchant  » vous pourriez vous faire aider par quelques voisins pour lui remplir régulièrement son verre et ensuite discuter. Les langues se délient avec l’alcool et en général les voisins n’ont pas à reprendre le volant après la fête des voisins.

        Personnellement, je suis copropriétaire dans cinq copropriétés et je vous assure que des Cons, il y en a partout.
        Mais, je me rassure car si tous les CONS volaient (comme les oiseaux) il n’y aurait plus personne sur terre car on est tous le CON d’un autre ; alors il faut toujours relativiser.

        Après avoir tenter le dialogue, faites un courrier à ce voisin retraçant vos difficultés avec lui et en lui posant toutes les questions que vous avez envie de lui poser.
        Indiquez-lui que ce courrier est une  » LETTRE PUBLIQUE  » est qu’elle peut-être diffusée partout.

        S’il ne vous répond pas dans le délais d’un mois envoyez ce courrier à tous les médias du coins (Presses écrites, radios, télés, internets, Etc.) il y en aura bien une qui reviendra vers vous. Soyez prudent ; n’indiquez pas vos Nom et Prénom, ni ceux de votre voisin mais seulement vos initiales et celles de votre voisin sur ce courrier public car ceux-ci vont rapidement ce retrouver sur internet et cela pourrait vous porter préjudice ainsi qu’à votre famille et à celle de votre voisin.
        Si vous l’envoyez à la presse demandez leur clairement de ne pas citer vos Nom et Prénom ainsi que ceux de votre voisin. Même la presse écrite (journaux papiers) se retrouve sur la toile. Alors soyez très prudents.
        Une enquête de la presse pourrait trouver des solutions avec votre voisin. Dans le cas d’une action en justice vous pourriez joindre ces articles de presse au dossier.

        Ensuite si vous ne trouvez pas aimablement une solution, à vous de trouver ces points faibles pour mener une guerre équitable.

        C’est toujours intéressant de savoir comment un conflit se termine c’est pourquoi je vous ai écris « Donnez-nous des nouvelles, la suite nous intéresse. ».

        Cordialement

        Dom

  5. Bonsoir / bonjour,

    je suggère que la conversation autour des problèmes de voisinage soit poursuivie dans un autre sujet, rangé dans la rubrique « Gizmodo help » plutôt que dans le sujet premier autour de la date d’une photo, dans la rubrique « Photo/vidéo ».
    Ce sera plus simple pour les recherches ultérieures 😉

    1. Héoooo Fred, c’est mon sujet, je fais ce que je veux !!!!

      J’déconne, tu as raison, nous nous sommes égarés :)

      Pour répondre à Dom en restant dans le sujet, cette affaire dure depuis 5 ans, je pense avoir tout essayé au niveau diplomatique et que mes photos vont justement contribuer à mettre en place un dossier au cas ou, en me permettant de mener une petite guerre défensive. S’il n’y avait que ce problème de stationnement, ce serait simple mais il faut croire que j’ai affaire à un specimen.

      Fred, même dans une cat Gizmodo Help ou même sur le site lui même, je vois pas ce que cette discussion pourrait y faire, j’en suis conscient, c’est pour cela que je demandais à Dom qui il était car si faisant partie d’un organisme, assoce ou autre, j’aurais volontiers repris le dialogue en privé.

      Pour ce qui est des photos, lorsque je serai amené à les envoyer à qui de droit, même si c’est en impression, je préciserai que je certifie les dates indiquées, possédant les fichiers originaux prouvant les dates de prises de vue.

Identifiez-vous

perdu ?

Pas encore inscrit ?

Register